Les badges : de leurs débuts jusqu'à aujourd'hui

L’histoire des badges

Lorsque nous parlons de badges, nous pensons généralement au badge de forme ronde, qui est apparu autour de 1789.

A ce moment là, les ne ressemblaient pas tout à fait à ceux que l’on connait aujourd’hui même s’ils s’en rapprochent. A ce moment là, ils n’étaient pas forcément portés sur les vêtements.
Avant cette date de 1789, on trouvait déjà des objets ronds qui avaient une ressemblance plus ou moins vague avec les badges, et ce, dès le début du moyen âge.

On considère généralement que les vrais débuts du badge ont eu lieu avec l’élection de Abraham Lincoln en 1860. Le président des Etats-Unis d’Amérique aura été, sans le savoir, celui qui donnera une des utilités premières aux badges : celle de faire connaitre un candidat pour une élection. Si l’on était encore loin des quantités astronomiques de badges utilisés aujourd’hui (certains avancent le chiffre de plusieurs de badges produits pour l’élection de Obama), les 22 badges produits pour Lincoln, tous tamponnés à la main, auront tout de même marqué l’histoire. Il n’existe aujourd’hui plus que quelques-uns de ces badges, et leur valeur est absolument inestimable.

badges utilisés par des partis politique

Pendant de nombreuses années, les badges resteront fabriqués à l’aide de tissu, qui est souvent tamponné, afin d’y faire figurer un message.
C’est alors que le 21 juillet 1896, dans un petit coin du New Jersey, la société Whitehead and Hoag, crée seulement 4 ans avant, va révolutionner le badge, en remplacant le tissu par du papier, protégé d’une pellicule plastique appellée celluloid. Son dirigeant, Benjamin S. Whitehead va alors déposer un brevet et ainsi marquer l’histoire. Il a créé le badge qui est celui que l’on connait de nos jours, à quelques infimes détails près.

Le badge tel qu’il existe alors cumule de très nombreux avantages : un prix unitaire assez faible, une grande facilité de production, etc. et cela sera la clé de sa grande popularisation. A tel point que les badges vont damer le pion aux pin’s qui eux sont plus compliqués à produire et surtout beaucoup plus chers.

Les badges étaient, à leur départ, surtout utilisés à des fins publicitaires, que ce soit pour les partis politiques ou pour les personnes du show business. Avec l’apparition du mouvement rock, le badge va définitivement conquérir le coeur du monde entier, popularisé par les groupes de musique qui le porteront sur leurs fameux blousons noirs.
Quelques années après, les hippies vont quand à eux utiliser les badges pour faire passer leurs messages de paix, avec le fameux badges ornés du logo “peace”.
badges non à la guerre


Un peu plus tard, les anarchistes et punks vont également s’approprier ce petit objet rond, qui décidément plait à un très grand nombre de personnes.
Au début des années 80 d’autres mouvement vont également adopter les badges comme par exemple les tifosis qui s’en serviront pour porter les couleurs de leur groupe Ultra, ou encore le milieu skin.
Comme toute chose à une fin (ou presque !) le badge va connaitre un lent déclin, jusqu’à devenir ringard à la fin des années 90. Mais tel un phénix, il renait de ses cendres et redevient à la mode, et est depuis, resté très tendance.
Aujourd'hui des sociétés comme BADGES A GOGO proposent des badges qui sont entièrement personnalisables, ce qui donne encore une nouvelle jeunesse à ce petit objet rond.



Les badges : un superbe objet de marketing

Lorsque l’on veut offrir un cadeau promotionnel, il y a pléthore d’offres sur le marché pour faire connaitre sa société ou ses produits.
Toute personne ayant un peu d'expérience dans le marketing sait qu’il est particulièrement important de pouvoir offrir aux gens un objet gratuit qui leur permettra de conserver la marque auprès d’eux, afin de les convertir en clients dans le futur.
Il est également important de noter qu’outre le fait d’être gratuit, cet objet devra rappeler à la personne qui le reçoit les services ou les produits que vous proposez.

Les badges sont donc une excellente idée de cadeau promotionnel car, grâce à lui, vous allez pouvoir mettre en œuvre une campagne de communication géniale et bon marché.
Partons du principe que vous allez participer à une convention, un salon, ou une exposition. Il vous serait tout à fait possible d’embaucher des personnes sur votre stand qui proposeraient aux visiteurs de leur accrocher un badge (à l’effigie de votre société) sur leur vêtement. Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, les gens sont généralement assez favorables (surtout lorsque cela est proposé par une femme) à cette idée. Le principe est donc simple : plus vous aurez de personne qui porte de badge à l’effigie de votre entreprise, plus vous aurez de VRP gratuits dans les travées du salon ou de l’exposition. Cette technique peut s’avérer très puissante, et ne nécessite que peu de moyens.
Les badges sont donc un accessoire que dont vous devez profiter à chaque occasion que vous pourrez pour pouvoir augmenter la visibilité de votre entreprise.

Des badges pour les campagnes politiques

Participer à une campagne politique est bien souvent une activité qui est source de stress car l’issue est bien souvent incertaine. Incertaine car son issue n’est jamais connue d’avance, même si les sondages peuvent aider à avoir une idée, le sort de celle-ci peut changer une vie, si ce n’est plus. Il convient donc de chercher à maximiser ses chances de pouvoir remporter la campagne.
Si vous êtes directeur de campagne, ou si vous êtes en charge de la communication liée à la campagne, alors vous devez trouver un moyen original, moderne, et bon marché.
Les badges, utilisés à des fins promotionnels, sont un élément essentiel dans le cadre d’une campagne politique pour faire passer un message ou une idée.
Quelle que soit la campagne politique, une partie significative de celle-ci repose sur les bénévoles. En plus de consacrer une part non négligeable de leur temps pour que leur candidat sorte victorieux, ils sont généralement une forme de vitrine aux yeux des autres. Il est donc important qu’ils portent autant que possible des badges à l’effigie de leur candidat, afin d’en faire la publicité, d’une manière passive.
Il peut également être une bonne chose d’en distribuer lors de manifestation, afin de toucher un grand nombre de personnes (et en plus des personnes qui seront probablement favorables à leurs idées).
Une autre idée peut être de distribuer des badges lors d’une opération de porte-à-porte, car il peut être offert en « récompense » aux personnes qui auront accepté d’échanger à propos du candidat. Ils auront donc la satisfaction d’avoir un cadeau, mais qui sera utile à la campagne.
Un autre avantage de la distribution de badge lors d’une manifestation est que les personnes qui le porteront vont peut-être apparaitre en photo dans les journaux, ou à la télévision, ainsi leurs badges seront peut-être visibles, ce qui démultipliera leur visibilité.
Les badges peuvent également être un levier très puissant car revendus avec une forte marge (grâce à leur faible coût d’achat), ils permettront de lever des fonds d’une manière efficace.

Des badges pour les campagnes politiques

Les badges sont également un accessoire qui convient très bien au monde religieux.
En effet, il peut être utilisé aussi bien à des fins d’évangélisation de la population que pour financer le culte.
Les badges peuvent donc être personnalisés avec un message qui incitera les autres à s’ouvrir à sa religion, ou tout du moins qui lui permettra de penser à ce sujet.
Les badges peuvent ainsi être utilisés à des fins de proselytisme pour faire passer son message.
Les badges peuvent également servir à financer le culte. Ainsi ils peuvent être proposés à la vente pour permettre d’obtenir des sommes qui serviront ensuite pour réparer le lieu de culte, etc.

Les badges : un support bien pensé pour un mariage

Le jour où l’on se passe la bague au doigt (ou la corde au cou, question de point de vue) est sans doute l’un des jours les plus importants dans une vie.
Tout le monde espère que son mariage se déroule bien et que les invités soient au moins aussi heureux que les mariés.
Pour cela quoi de mieux que de les mettre en confiance et d’essayer de briser la glace, autant que faire se peut ?
Une bonne idée est d’offrir à chaque personne qui sera présente un joli badge (qu’il ou elle pourra en plus garder pour la suite comme souvenir), en faisant apparaitre dessus le prénom et son lien avec les mariés. Ainsi toute personne qui souhaitera parler à une autre aura un premier sujet de conversation, ce qui facilitera ainsi grandement les échanges.
Une autre option est d’utiliser les badges comme un marque place pour que chacun sache où il doit s’assoire.

Les badges : ou comment rendre un entêrrement de vie de jeune fille (ou de garçon) inoubliables

Les entêrrements de vie de jeune filles sont une étape très importante pour la future mariée car c’est l’occasion pour elle de passer une dernière soirée avec ses copines avant le grand jour.
Bien souvent, les amies doivent redoubler d’inventivité pour ne laisser que de bons souvenirs.
Une idée à creuser est l’utilisation de badges pour cette journée. Les badges permettent tout d’abord de montrer aux autres que l’on organise un entêrrement de vie de jeune fille, et ainsi attirer la sympathie, surtout si l’on a tendance à faire des pitreries.
Les badges peuvent aussi être utilisés comme petits goodies que devra vendre la mariée (en fixant par exemple l’objectif que la recette de la vente de badges doit servir à payer une tournée pour les amies, etc.).

Les critères pour avoir de jolis badges

Les badges sont un objet bon marché, mais certains cherchent tellement à tirer les coûts vers le bas, que certains d’entre eux donnent vraiment l’air d’être de la quincaille.
Voici donc quelques éléments qui vous permettront de savoir si le badge que vous avez entre les mains est de bonne qualité ou non :

  • un bon badge est un badge en métal, et non pas en plastique. Les premiers badges étaient réalisés en métal, et même aujourd’hui alors que le plastique a fait de belles avancées en terme de solidité ou autre, le métal reste tout de même un choix de taille pour les badges car c’est un gage de qualité qui permettra de s’assurer qu’ils dureront dans le temps.
  • un bon badge se caractérise par un visuel bien imprimé. Le but d’un badge est, in fine, de faire passer un message. Mais comment peut-on faire passer un message si celui-ci est illisible (ou peu lisible tout du moins) ? Il est donc important que l’imprimante qui servira à l’impression du papier soit de bonne qualité. De même le papier choisi est particulièrement important car on ne peut pas obtenir de bons résultats en utilisant un papier ordinaire.
  • le film plastique transparent qui protège les badges devra également être de très bonne qualité. Le film plastique permet de conserver son badge en bon état pendant (très) longtemps, mais si celui-ci n’est pas de bonne qualité il risque de jaunir, ce qui dégradera la perception qu’auront les autres du badge.

    Comment sont fabriqués les badges

    Si le plaisir principal des badges a lieu lorsqu’on le porte, il ne faut pas oublier que celui-ci doit tout d’abord être fabriqué.
    Le début du badge a lieu sur un ordinateur, via la création d’une maquette (créée à partir d’un patron, souvent au format PSD). Celle-ci peut comporter une image, un logo, du texte, etc.
    Il est important lors de la réalisation de la maquette de bien limiter le texte sur ce qui correspond à la partie avant des badges, et dans le même temps de veiller à ce que la tranche du badge soit quand à elle bien couverte par la couleur de fond du badge.

    Une fois la maquette réalisée, il faut tout d’abord imprimer ces cercles. Cela peut théoriquement se faire sur n’importe quelle imprimante, néanmoins il est fortement conseillé d’utiliser une imprimante laser de bonne qualité.

    Une fois imprimée, il convient de découper les cercles de papiers.

    Ensuite il faut placer la partie haute du badge (la capsule bombée) dans la machine à badge. On pose dessus le cercle de papier puis le film plastique.
    On presse ensuite cela pour que l’ensemble se trouve dans la partie haute de la machine.

    Ensuite on positionne la partie basse du badge (celle avec l’épingle) dans la machine puis on presse à nouveau. Le badge est maintenant fabriqué, il ne reste plus qu’à vérifier que le badge est parfait.